MASTER • CLASSE : toutes les présentations

Les étudiant•es du Master Littérature Française et Comparée de l’Université de Nantes sont heureux de vous présenter l’ensemble des présentations qui se dérouleront lors de la Journée d’étude 2020. Cette année la journée sera virtuelle, nous vous proposons donc de découvrir sur ce blog les interventions qui ont été enregistrées au préalable par les étudiant •es. Vous pourrez nous poser toutes vos questions sur ces présentations le jeudi 7 mai de 9h30 à 12h, sur la plateforme Big Blue Button.

Cette journée d’étude est un projet porté par les étudiant•es du Master Littérature Française et Comparée dans le cadre d’une unité d’enseignement « Recherche collective ». Il s’agit de réaliser collectivement un événement en lien avec la recherche littéraire, en l’occurrence une journée d’étude qui se déroule sous la forme de conférences.

En explorant les différentes ressources ci-dessous, vous aurez accès à l’intégralité du contenu de la journée, comme si vous y étiez !

Limites du conscient, limites du réel

Ce panel a pour objet des œuvres littéraires dans lesquelles les frontières entre intériorité des personnages et monde réel sont souvent incertaines. Il s’agira de décrire quelques procédés qui permettent cette indistinction au sein des récits.

  • « La représentation littéraire du cauchemar chez Aloysius Bertrand et Hoffmann » – Marine Corbin

télécharger la présentation

 

  • « Ivresse et sagesse, vin et spiritualité entre Orient et Occident » – Toga Pelletier

télécharger le pdf

 

  • « La description de l’inconnu, comment exprimer un réel extérieur à notre langage » – Amélie Serazin

Position auctoriale et écritures transgressives

La position auctoriale suggère que l’écrivain n’est pas le seul auteur de son oeuvre. Les textes incluent une polyphonie textuelle interrogeant l’auctorialité. L’écriture transgressive suggère d’aller au delà de l’écriture et de participer au processus de création. La position dialogique des textes participe à la transgression de l’écriture et à l’enjeu de la création

  • « Le paradoxe tiraynien, quand la polyphonie rend le verbe performatif » – Orianne Lemoine

télécharger la présentation

 

  • « Le traducteur fictif, émergence d’un nouveau personnage » – Mohamed El Mechrafi

 

  • « Anonymat et limites littéraires : marges vivantes, formes mouvantes » – Garance Mauris

télécharger la présentation

  • « Le roman jazz et écriture transgressive » – Julie Jauffrineau

Pratiques énonciatives de la fiction à la critique

L’objet de ce panel est l’étude de l’énonciation dans ses formes et ses pratiques. Il s’agira ici de s’intéresser autant à la subjectivité et au point de vue qu’à la critique littéraire et à la traduction poétique. 

  • « L’expression de la subjectivité dans la littérature épistolaire amoureuse au Moyen-Âge » – Guillaume Besson

 

  • « Ambiguïté de point de vue et illusion de neutralité dans l’oeuvre d’Annie Ernaux » – Louise Caillebotte

télécharger la présentation

 

  • « Traduire Alda Merini » – Alexandre Nedelec

 

  • « Pleynet, Sollers et Kristeva, critiques de Lautréamont » – Jérémie Esnault 

télécharger la présentation

Corps et violence du XXe au XXIe siècle

Ce panel s’intéresse à la question de la violence au sein de différents genres littéraires. La mise en écriture de la destruction du corps invite alors à s’interroger sur divers enjeux, qu’ils soient historiques, sociaux ou esthétiques.

  • « Edouard Louis, l’écriture pour désarmer les violences systémiques » – Claire Chopin

télécharger la présentation

 

  • « Destruction des villes et des corps, la violence et l’horreur dans la littérature post-Hiroshima » – Corentin Le Corre

 

  • « Violences dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès et Howard Barker » – Justine Landel

télécharger la présentation

Merci pour l’intérêt que vous avez porté à notre journée d’étude.

N’oubliez pas de réagir en commentaire et à l’année prochaine!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.